Le trouble du spectre de l’autisme

Donate Now

logo

SOIRÉE BÉNÉFICE- BLUE COCKTAIL SIGNÉ AUTISME

De retour pour une deuxième édition, sous la thématique de l’hypnose, le Blue cocktail signé Autisme est une soirée incontournable au profit de l’organisme Autisme Montréal.
Nous avons la chance d’avoir à nouveau, à la barre de l’animation, l’humoriste Mathieu Gratton et durant la soirée vous ferez la rencontre de l’hypnotiseur et mentaliste Stéphane Dumais. Soyez prêts à vivre une expérience hors du commun! Bouchées et cocktail seront offerts.
L’organisme présente cette soirée afin de répondre aux besoins financiers des services de répit, au bénéfice de ses membres.
Cet événement bénéfice s’adresse à toutes personnes ayant à coeur la mission de l’organisme, aux amoureux de l’humour et de l’hypnose et à toutes personnes désirant assister à une soirée ou tout est possible.

Pour vous procurer des billets https://lc.cx/cuZG ou contactez-nous au 514524-6114  poste 3201


 

L’augmentation est flagrante

1 enfant sur 68 reçoit un diagnostic d’autisme, ce qui représente une augmentation de 123% depuis 2002.(Center for Disease Control, 2014)

Le trouble du spectre de l’autisme se déclare généralement dans les premières années de la vie. Pour présenter un TSA il faut avoir :

  • Des troubles graves de la communication : difficulté de langage et de décodage, de l’écholalie, être non-verbal, etc.;
  • Des atteintes neuro-sensorielles : le dysfonctionnement des cinq sens provoque des comportements bizarres et stéréotypés de survie chez les personnes. Les manifestations comportementales anormales sont reliées à leurs atteintes neurologiques et chimiques.
    Ce qui amène…
  • Des troubles de socialisation : l’autiste veut interagir mais ne peut pas à cause de son handicap.

Ces problèmes peuvent être d’intensité variable ou se présenter différemment selon les atteintes. Certaines personnes présentant un TSA peuvent fonctionner de façon normale dans la société alors que d’autres requièrent une supervision 24 heures sur 24.

En connaître plus sur le trouble du spectre de l’autisme.

Nos commanditaires